top of page

Accords contractuels

23 Falonas 1254

Un périple par la forêt des ombres permet à un groupe aux intérêts hétéroclites de rejoindre le campement des Rouges-Lames, pas sans difficultés, pour négocier avec leur chef : Fergus.

C'est d'abord aux portes nord de Proncilia, pourtant prêt au départ, qu'auront été bloqués La Rumeur, Alestran, Vienne, James ainsi qu'un certain Andrew arrivé peu après et à la recherche de James se présentant comme Sire de Fermont. Des contrôles de charette complexes paralysants les activités et forçants les individus décidés à sortir à la patience, leur offrant le temps d'être rejoints par Le Mercenaire, l'accompagnateur de Vienne missionné par Adonias Hornec.


Une fois dans les plaines l'attention d'Alestran sera attirée par une bête, qu'il comprendra rapidement être un molosse de sang situé à proximité, la créature blessée sera constatée par le groupe qui choisira d'abord de contourner le danger avec prudence avant qu'elle ne charge sur ce qu'elle considérait être les proies les plus faibles : James, Andrew et Vienne.


Le combat aura été acharné, Vienne et Andrew se plaçant en sécurité, le Mercenaire cherchant à défendre celle-ci de potentiels attaques après avoir perforé le flanc déjà blessé du chien, si finalement le trio James, Alestran et Rumeur qui abattront la bête dans un chassé croisé de carreau et de fer, l'atteignant de toutes parts : A la gorge, au ventre et au torse, couchant définitivement le monstre.


Ils parviendront à la forêt du sud sans plus de difficultés autres que la salissure de leurs vêtements, chacun apprenant à se découvrir lentement dans une méfiance communicative, chacun persuadé au fond de lui de se rendre dans la même direction que les autres pour un employeur bien différent.



Une fois dans la forêt leur observation de l'environnement leur aura permis de découvrir la cachette d'un animal dans les buissons, ils choisiront de l'ignorer jusqu'à ce que celui-ci ne révèle sa véritable nature : Un loup-garou gigantesque prêt à en découdre.



Au prix de nombreux efforts combinés des combattants du groupe et de l'intervention de Vienne pour rendre sa démarche instable grâce à de la boue glissante, c'est finalement la Rumeur qui portera à quelques mètres seulement de distance le coup fatal sous la forme d'un tir d'arbalète, l'abattant d'un carreau d'argent reçu de Surin.


Encore un peu sous le choc de cette victoire le groupe reprendra sa route vers le nord, emportant avec lui Andrew occupé à faire un feu, rappelé à l'ordre par James, jusqu'à ce que leurs pas les mènent dans la forêt des ombres.



Là bas ils seront rapidement assaillis par un vent froid, une atmosphère pesante avant de s'embarquer sur le chemin qui ne se montrera pas tendre avec eux, d'abord des phénomènes invisibles viendront troubler certains membres du groupe plus que d'autres, mais ensuite ils feront face à une panoplie d'événements plus déroutants encore, annoncés par un bruit strident que Vienne déterminera être une malédiction. Le Mercenaire glissant dans la boue, incapable de se relever, l'épée d'Andrew quittant seule son fourreau, Vienne rendue aveugle, le chapeau de James prenant des libertés individuelles, tandis que la pipe d'Alestran se mit à fumer seule dans son sac. Au loin, Alestran et Rumeur constateront trois formes quadripèdes semblables à des hyènes.


La Rumeur perdit à son tour la vue, avant que ce ne soit au tour d'Alestran de devenir incapable de tenir son épée en place, rendue glissante, et d'Andrew de ne plus réussir à se dépétrer de la boue glissante.


Puis les événements s'interrompirent et la bataille put commencer, opposant les trois bêtes profitant d'un effet de surprise de cécité. L'une d'elle sera mise en fuite après avoir causé quelques dégâts, terrorisée de voir James trancher une partie du crâne de leur congénère, la seconde sera abattue par Alestran, mise à mal par les carreaux de la Rumeur, tandis que la première, malmenée par James,restera au sol étouffée par l'eau qui semblait avoir pris place dans ses poumons.


Le groupe reprendra ensuite la route sur le chemin des ombres.



Troublé par quelques événements inconnus, James accélérera le pas en direction du nord, interloquant ses accompagnateurs, tandis qu'il jetait quelques regards vers la déchue Gathol. Rumeur quant à elle se montrera bien plus agressive, après l'avoir suivis rapidement, elle se mettra à insulter un élément invisible... Avant de tirer dans le vide, rappelée à la raison par Alestran ils reprirent la route jusqu'à un grand arbre.



Alestran, Rumeur et Mercenaire en tête n'auront pas le temps d'appercevoir les branches de l'arbre se mettre dangereusement en mouvement avant de tenter de les balayer de sa route. Dôtés de meilleurs réflexes et nons ralentis par l'armure, Alestran et Rumeur s'en sortiront, tandis que le Mercenaire essuiera un coup puissant l'envoyant valdinguer plus loin.


L'arbalétrière décidera de poursuivre sa route par l'arbre, tandis que James et Alestran le contourneront, marchant avec habileté dans l'eau douteuse tout en évitant des mains squelettiques sortant du fond. Andrew suivra peu après avoir aidé le mercenaire à se relever et parviendra avec brio à les éviter à son tour, jusqu'à ce que le mercenaire libère le passage, brisant les os sur sa route et offrant voie libre à Vienne.


Plus aucun événement ne les empêchera alors de faire route jusqu'à l'orée de la forêt du sud retrouvée, non loin du campement Rouges-Lames.



Sur les indications du mercenaire il le trouveront sans mal, d'abord arrêtés par deux gardes aux portes ils seront finalement rejoints par Lescan reconnaissant James, Vienne et le Mercenaire, guère ravi de le revoir quant à lui. Après une courte discussion avec le groupe il informera aussi la Rumeur de la prime sur sa tête, supérieure à celle de James, mais les invitera toutefois à entrer lorsqu'ils évoqueront les négociations avec le chef, Fergus.



A l'intérieur du camp les regards se tourneront vers eux et Lescan partira prévenir Fergus, après les avoir mis en garde de ne pas emmerder le monde à l'exception de Kiera et de Rayla qu'ils connaissaient déjà. Tandis que Rumeur s'apprêtait à se diriger vers Kiera, James la prendra de vitesse et discutera avec Rayla, provoquant le retour en arrière de l'arbalétrière lorsqu'elle évoquera sa prime.


Après une courte tentative d'explications dans laquelle le groupe apprendra que la Rumeur aurait été balancée à la Coterie par son comparse supposé l'ombromancien, pour le vol du titre de propriété, les voyageurs seront invités, tous ensemble, à rejoindre la tente de Fergur pour les négociations. James tentera de dissuader Andrew de venir mais celui-ci n'en fera rien.


Là-bas Fergus les recevra, amusé à l'idée de les voir échanger leurs idées côte à côte dans une joute verbale qui se montrera à la hauteur de ses espérances, le temps dessinant un portrait clair des intérêts : James travaillant pour l'Organisation accompagné par Andrew, la Rumeur flanqué de son garde du corps impressionnant Alestran, pour la Triade, et Vienne ayant laissée son mercenaire aux portes du campement, pour la Coterie.


Après une lutte acharnée composée d'arguments solides, de promesses signées ou spéculées, mais aussi d'une certaine dose de mauvaise foi et de justice qui se moque du Temple de Donblas, Fergus les invitera à profiter de l'hospitalité des Rouges-Lames le temps de s'entretenir avec Lescan sur la décision à prendre.

 

Le choix des Rouges-Lames

Lorsque tous les voyageurs venus négocier pour leurs guildes respectives avaient quittés la tente, Fergus sortit à son tour, rejoindre Lescan non loin de là, ayant assisté à presque toutes les interactions, appuyé non loin de la toile. Le chef de compagnie accueillit son second d’un sourire amusé, distrait par la démonstration qui lui avait été faite.


Lescan entama : « Tu as pris ta décision ? » ce à quoi Fergus répondit en secouant légèrement la tête, tendant dans sa direction les différents contrats fournis par les visiteurs.


« J’attendais ton avis sur la question, lis plutôt ça. »


Lescan parcouru de son œil borgne les lignes presque identiques à quelques variations superflues près des accords d’exclusivité suggérés par les guildes, tandis que Fergus lui résumait le gros des informations obtenues et non renseignées : « La Triade a suggérée de nous offrir les mêmes services à Proncilia que dans deux des villes du Sud sous leur influence, à savoir à ma connaissance Lyzdoo et probablement Abheleim. De son côté, la Coterie a proposé de nous offrir un bastion en ville, ce qui est une offre très alléchante. Considère que l’Organisation n’apporte aucun autre extra à son contrat que ce qui n’est déjà mentionné. »


Cette nouvelle fit hausser un sourcil à Lescan.


« Leur représentant est venu avec de bons arguments, majoritairement en défaveur de ses adversaires, mais je crois que l’Organisation se pense acquise à notre cause par notre histoire commune. » Lescan sembla entre amusé et agacé de cet état de fait, Fergus poursuivit.


« La Coterie s’est engagée à ne pas nous impliquer dans le conflit entre la Triade et l’Organisation.

Tu crois cela réaliste ?

Si ça l’était ce serait une aubaine, mais il s’agit tout de même de spéculation.

La représentante de la Coterie a aussi évoqué Trigorn, n’est-ce pas ? »

Fergus avait acquiescé « Et le commerce maritime florissant d’Adonias au nord.

Qu’en est-il de son activité au Sud ?

C’est le point pertinent évoqué par le représentant de l’Organisation, la Coterie s’effondre depuis la mort de Salomon, et au nord Klaus a été assassiné. La nouvelle Coterie différente selon sa représentante, a été souillée par le vol du titre de propriété. Elle ne renvoie pas un signal très fort, à l’exception du bastion, ses autres offres ne semblent pas tangibles. Le nord est un point d’intérêt, mais si il l’est en dépit du Sud nous perdrions tout nos intérêts ici. Mais il n’en est pas resté là, il a aussi évoqué l’enquête en cours à l’encontre de la Triade dans l’affaire des molosses de sang, et leur affiliation à un mage noir. 

Les molosses de sang, c’est l’affaire de l’Organisation ça.

Oui, mais selon de Fermont ça incombera à la Triade aux yeux de la loi et l’armée les aurait dans le sillage. 

Tu crois que c’est du bluff ?

Ça pourrait. Dans tous les cas, nous savons qui a fait ça, et nous ne serons pas les seuls. »

Fergus évoqua les derniers éléments : « La Rumeur a proposée de fournir des plans de sa poche pour de nouvelles armes, comme son mécanisme d’arbalète. On s’assurera qu’elle le fasse avant de signer le contrat si il le faut. La représentante de la Coterie, Vienne, était présente durant la tentative d’achat de l’auberge de l’Ouest et croyait que cela suffirait à la considérer comme une garante fiable, je ne sais pas ce que t’en penses, mais vu les escrocs qui s’y sont présentés je ne trouve pas ça très solide. »

La remarque arracha une grimace à Lescan se souvenant de cette terrible soirée, puis il récapitula les éléments en leur possession.

« Donc, la Coterie nous propose en supplément un bastion que nous sommes sûrs d’avoir, de l’influence au Nord qui ne tiendra qu’à la survie d’Adonias, et qui pourrait mettre en péril le sud, mais aucune implication de la guerre à venir.

La Triade d’étendre les accords du contrat à deux autres villes du sud et des plans de nouvelles armes, mais peut-être des problèmes à venir avec les autorités entre les chiens et le mage noir.

Et l’Organisation… Rien de plus que les autres, même moins, mais une forme de sécurité, malgré ce que nous savons sur leur véritable implication avec les chiens. »

Fergus observa Lescan pensivement, repensant au cours des négociations. Puis le chef repris la parole, saisissant un contrat entre ses mains.

« De Fermont a raison sur un point, la Coterie appartient au passé à Proncilia, et l’assurance donnée par une parfaite inconnue n’est pas une preuve. L’Organisation pèche par son arrogance, elle semble offrir le plus de sécurité mais ne peut assurer que cette histoire de chiens rouges ne se retournera pas contre elle et ils ne font aucune concession pour nous avoir à leurs côtés.

Préviens la Triade que nous acceptons ces accords, à une seule condition : Nous ne travaillerons avec aucun mage noir, dans le cas contraire notre contrat sera rompu. Nous voulons ses plans d’armements et la renégociation du contrat pour les accords impliquant les deux villes. »

Lescan eu un faible sourire « C’est dommage, les filles de la Coterie me manqueront je crois. »

Quetza_edited.jpg

Alestran

Armée des Roland

Occupation : Sergent de l'Armée des Roland

Quetza_edited.jpg

La Rumeur

La Triade

Occupation : Fait de son pire

Quetza_edited.jpg

Vienne Silderoy

Aucune faction connue

Occupation : Employée de banque

Quetza_edited.jpg

Andrew

Aucune faction connue

Occupation : Aucune

Quetza_edited.jpg

Le Mercenaire

Aucune faction connue

Occupation : Mercenaire

Quetza_edited.jpg

Fergus

Rouges-Lames

Occupation : Mercenaire

Quetza_edited.jpg

Lescan

Rouges-Lames

Occupation : Inactif

Quetza_edited.jpg

James

Armée des Roland

Occupation : Se donne de la peine

Quetza_edited.jpg

Rayla

Rouges-Lames

Occupation : Mercenaire

  • Logo-forumactif.png
  • Logo_Discord_2015
bottom of page