top of page

James

Vestige

Factions

Main Gauche
La Brigade des Loups

Lignées

Moi ?

Ce qui me définit avant tout ? Ma bonté d'âme. J'ai le cœur sur la main, et j'ignore même à qui il appartient, tant je suis désintéressé. Je souffre bien de quelques défauts : celui d'avoir du goût, notamment de la vie ; mais qui pourrait prétendre à la perfection ? Je pourrais. J'ai l'appréciation du beau parler, des belles histoires, d'amour et d'unité, de la preuse chevalière face au doigt de Vesperae. Parce que voyez-vous, bien au-delà des contes, j'aime voyager, de Khuzdul au manoir Hertham, et surtout nouer des liens. J'apprécie particulièrement la sincérité des gens heureux, bien loin des troubles qui secouent ce monde, et qui vous offrent, pour seulement un sourire et une conversation, un toit, un repas ; jusqu'à une tranche de leur vie. J'entretiens cet espoir de trouver ma place parmi eux, et conserve cette peur de ne jamais y parvenir : il est si difficile d'être simple, quand tant de considérations contradictoires souhaitent s’accaparer votre crâne. Oui, à mon grand regret, je suis un penseur excessif : je doute de tout, et surtout de moi. Je ne suis même pas certain de savoir qui suis je, cette notion ô combien subtile... je recommence. Peu importe, tant que vous passez une bonne journée. Je vous tire mon chapeau.



En parlant de chapeau.

Inutile d'habiller la vérité, je suis plutôt joli garçon. Pour preuve : humaines, elfes, drows et même démones ne peuvent s'empêcher de se jeter sur moi lorsqu'elles m'aperçoivent entrer dans une pièce. J'ignore si leur émoi est provoqué par des mèches blondes comme ce que je suppose être les blés, la profondeur d'un regard plus perçant qu'un carreau et ses reflets azurés ou la finesse d'un nez aussi droit que l'odorat auquel il est attaché, mais une chose est certaine : il n'est pas dû à cette peau bien trop pâle, à ma grande peine. Je dois admettre que c'est cette complexion qui me fait rehausser le don de Danava d'une saveur particulière, que je me parfume et m'agrémente ; mais uniquement chez Ghaerys ou mieux disposé. J'ai en horreur les bijoux, ces bibelots clinquants dont ces occultistes raffolent : vous ne me verrez jamais porter une bague. Elle m'empêcherait de compter sur mon atout majeur : l'agilité légendaire de mes doigts. Bien sûr, comme tout bel homme qui se défend, je pourrais aussi miser sur ma cicatrice, mais je ne vois guère l'intérêt de m'y attarder ; ce serait d'un banal affligeant.



Oui, je suis un bien commun mortel.

Je suis né trois fois : pas de la dernière pluie, il y a environ cinq ans, et quelques trentes années auparavant. Ma renaissance est de loin la plus intéressante, bien qu'elle commence sans la moindre originalité : à Sarosa. J'espère que Dranigba me pardonnera ce début si plat, mais il faut dire que je m'y suis réveillé en portant le symbole de sa négation, et rien d'autre. Bref, avec une entame pareille, passons sur le décor pour aller à l'essentiel : une soigneuse champêtre, un crâne enfoncé, des suspicions miliciennes qui s'agacent d'avoir charrié ma carcasse inconsciente de la forêt voisine, une saison auparavant, et une amnésie plus générale qu'une Strehak en pleine rébellion de Pignu. J'ai bien essayé de creuser, mais leur compassion n'a pas dépassé ma remise à pied, et j'ai dû recommencer à marcher parmi des considérations plus terre à terre : trouver de quoi bouffer, en somme. Je ne regrette pas, parce que j'en ai extrait mon premier souvenir : que je n'avais aucune intention de rester dans ce village perdu. Les suivants se sont présentés à moi sous l'apparence d'un aspirant prêtre de la connaissance : un très gentil jeune homme, les pensées remplies d'espoir et les poches d'assez d'or pour me bénir de sa générosité. Il partait à la découverte de Vesperae, pour sa formation, et je l'ai accompagné jusqu'à Argelas ; ce voyage nous a rendus si proches qu'il serait bien difficile de savoir où je commence et où il termine, désormais. A me faire dire que la suite ne mérite pas d'être narrée.



Mes autres relations ?

C'est compliqué.

James

Âge : 33 ans

Date de naissance : 2 arisis 1222

Race : Humain

Taille : 175 cm

Métier : Soldat

Musique thème

Histoires liées

Retrouvez ici les personnages aux histoires liées.

Adélie Thornemal

Adélie Thornemal

Brunehilde Richetour

Brunehilde Richetour

Morgane Casadeus

Morgane Casadeus

Yseult Fossecrelle

Yseult Fossecrelle

Agathe Andruskiel

Agathe Andruskiel

Déborah Hornec

Déborah Hornec

Sylphe

Sylphe

Alix Hertham

Alix Hertham

Hervé Sentraneau

Hervé Sentraneau

Talvinar

Talvinar

Textes liés

Retrouvez ici les textes impliquant le personnage.

État civil

Artefacts liés

Retrouvez ici les artefacts liés au personnage.

Le Hurleur
  • Logo-forumactif.png
  • Logo_Discord_2015
bottom of page