top of page

Le Temple en Jaune

Ensemble les Aspirants et leur nouvel allié traverseront un Temple réhabilité par des cultistes et survivront aux épreuves qui se dresseront devant eux, malgré leur rencontre avec le Roi en Jaune, jusqu'à obtenir un fragment de l'étrange Miroir de Zandaros.

Le Temple en Jaune

19 Mortis 1255

Rapport d'enquête des événements du 19 Mortis 1255


Il me sera difficile de vous résumer avec exactitude l'ensemble des événements que nous avons dû affronter ainsi que les horreurs qu'il nous a été donné de voir si proche de notre ville et si loin des conflits, vous trouverez toutefois ici l'essentiel de ce que nous devons savoir à l'avenir pour affronter ces monstres.


J'étais accompagné dans cette mission des individus suivants : Le capitaine Nils, soldat de l'armée rolandienne, le soldat TeTrOs sans grade mentionné, soldat de l'armée rolandienne, Evelynn Mihol, métamorphe humaine, Za'addha, combattant raaksah, ainsi que Spy, hydromancien shaamah.


Après la trahison sus mentionné du diplomate prétendant répondre au nom de Zaog Crouac nous avons affrontés une première manifestation psychique dont vous trouverez les éléments pertinents dans mon précédent rapport, mais qui n'auront de cesse de nous suivre durant ce périple.


D'abord, il est important de notifier que ce temple en ruines fut selon les observations du shaamah un ancien temple de Narthe érigés par les naggas, chose que nous aurons l'occasion de vérifier plus tard sur les fresques murales. Dans le hall nous seront immédiatement confrontés à un groupe de feu follets manifestement dirigés par un feu follet supérieur aux autres, une première. Nous finirons par les confronter et par les repousser à l'aide de l'hydromancien, avant d'arpenter le premier couloir, nous offrant la vue d'une statuette impie observée plus tard, avant sa désagrégation mais aussi d'un parchemin au langage inconnu.



La seconde porte nous confrontera à une silhouette jaune, un cadavre humain recouvert d'une cape, homme dépourvu de visage, dont la vue au delà de déstabiliser le groupe jouera sur les nerfs d'Evelynn, ayant déjà aperçu ce jaune du coin de l'œil quelques instants plus tôt fruit, d'une hallucination.



Dans cette même pièce, un tableau troublant titrant "Carcarosa", nous avons pu le reproduire en partie.


Sans plus nous attarder, après avoir perdu bien assez de temps dans de vaines tentatives de discrétion notre Zad nous aura permis de passer une nouvelle porte, menant à des geôles dans lesquels nous découvrirons des monstres mi-hommes mi poissons, des abominations qu'Evelynn nommera Yoggshug, autrefois humains, que le capitaine sera dans l'obligation d'abattre. Un homme en partie muté, correspondant à un signalement de Trigorn s'en prendra à Zad et grâce à l'aide de TeTrOs ils s'en débarrasseront, avant de devoir l'abattre, lui aussi.



Le capitaine sera victime d'une vision dans l'une des cellules vides, des elfes massacrés par une créature, en ces lieux. Finalement, c'est Evelynn qui découvrira un squelette coacien ayant appartenu à un membre de l'Ordre de Jouvence, selon le pendentif qu'il portait, ainsi que des inscriptions lettrées dans sa cellule, en vracs, que nous n'avons pas eu l'occasion de reporter en absence de carnet et de temps.


Après en avoir terminé avec ce sordide endroit et tandis que le Temple ne cessait de se remplir d'eau nous avons suivis Evelynn lancée à la poursuite de quelque chose d'invisible, nous ramenant à une salle que nous avions déjà visités, pour découvrir cette fois quelque chose faisant écho à une vision reçue par Za'addha, dont je ne sais que peu de choses : Un épouvantail portant un vêtement peint de jaune. Face à cette ultime vision provocatrice, Evelynn perdra son sang froid et le lacérera, toujours dans sa forme de panthère, avant d'être ramenée au calme par les autres. Cet épouvantail ne portait pas de visage, mais en place et lieu un symbole, celui du faux diplomate Sire Crouac.


Le capitaine Nils touchera la statuette découverte par Spy sans en ressentir de douleur pour sa part, probablement dû à son armure, et l'objet se désagrégera.


Poursuivant notre périple nous serons confrontés à des armures immobiles mais enchantés, jaunes, que nous parviendrons à ne pas déclencher malgré la colère d'Evelynn à leur encontre, nous découvrirons aussi un symbole sur l'un des murs :



Semblable au pendentif découvert à Trigorn dans sa symbolique de pieuvre.


Un monstre aura ensuite attaqué Za'addha, une créature probablement mutée dont nous serons venus à bout pour continuer notre périple, une créature saignant d'un sang violet, comme les autres avant elle.



Nous découvrirons dans la pièce suivante une nouvelle page, faisant référence à ce nouvel ennemi qui ne cessait de nous hanter, toujours couverte d'inscriptions dans un langage inconnu :


Dans la suivante nous découvrirons divers autels, mais plus aucune résistance, des symboles faisant référence à des entités hérétiques, ou des démons, vénérés par des sacrifices de sang.


Nous serons obligés sur notre route d'abréger les souffrances d'un homme couvert de champignons et épuisé. A nouveau le capitaine s'en chargera.



Un long couloir nous mènera finalement à un escalier dissimulé sous une imposante statue semblable à la statuette désagrégée que nous avions pu observer.



En bas des marches, les jambes de plus en plus dans l'eau, nous découvrirons un rituel en pleine procession, par des individus pour la plupart masqués, pour certains vous trouverez leurs signalement à la fin de mon rapport. Evelynn tentera de les empêcher d'invoquer une créature, avec ou sans succès nous l'ignorons encore partiellement et ils furent attirés par un bruit que je ne put contenir.



Des tentacules émergèrent du cercle, massacrant de nombreux cultistes sur sa route, notre dernière vision avant d'apercevoir pour la première fois je le crois en personne notre adversaire vêtu de jaune, quatre yeux orangés et maléfiques, dont semblaient émaner une grande colère ressentie par Evelynn un étage plus haut.


La suite des événements est pour moi la plus.. troublante, nous serons les prisonniers et acteurs d'une pièce de théâtre de nos espoirs, incapables de nous voir dans un premier temps les uns et les autres avant que cette illusion jouée devant l'individu en jaune et … des spectateurs semblables, ne soit levée.



A notre retour à nos esprits, plongés intégralement dans l'eau, le temple ayant coulé, nous avons reçus l'assistance magique du coacien Vustrak par le biais de ses pouvoirs, nous permettant de nous mouvoir et pour mes alliés de respirer sur l'eau comme sur terre. Confrontés à un ennemi répondant au nom de N'Zhug, et rappelant de sombres heures de notre Cité.



Nous parviendrons à le vaincre, grâce à la compétence de mes compagnons mais aussi l'aide inespérée d'un morceau de miroir abandonné par les cultistes dans le massacre, un éclat magique tenu par Evelynn, trouvé sur place, qui pourrait être un fragment du Miroir de Zandaros.


Celui-ci semble pouvoir refléter nos espoirs.. ou peut-être nos désirs ? Je l'ignore encore.


Je pense être parvenu à vous résumer l'essentiel de notre mission en ces lieux, je vous demande par conséquent l'autorisation de poursuivre mes recherches en terres humaines, avec mes nouveaux alliés.


Lieutenant Ankou Croacrium.


Armée Coacienne
Armée des Roland
Culte des Profondeurs
1920x1080-c34ab5eab4e98834f144bbe2d9ce2931.jpg
Ankou Croacrium

Ankou Croacrium

Armée Coacienne

Nils Lius

Nils Lius

Armée des Roland

Evelynn Mihol

Evelynn Mihol

Aspirant de Vérité

Spy

Spy

Aucune faction connue

Grand Invocateur

Grand Invocateur

Culte des Profondeurs

TeTrOs

TeTrOs

Armée des Roland

Le Roi en Jaune

Le Roi en Jaune

Culte des Profondeurs

Za'addha Siani

Za'addha Siani

Les Rêveurs

  • Logo-forumactif.png
  • Logo_Discord_2015
bottom of page