top of page

Le Rat

Marcheur d'Ether

Fidèle du Roi des Rats, Assistant de Quetza, désormais porté disparu, le Rat suit le chemin de son histoire, loin des troubles de ce monde.

Factions

Lignées

Description physique

Le Rat est un jeune homme mesurant 178 cm, qui aurait sans doute pu gagner quelques centimètres en plus s'il n'avait pas disparu. Ses mèches rousses tirant sur le rouge étaient coupés de manière à former une frange et en bataille pour le reste, régulièrement décoiffé à cause des portails qu'il empruntait à tout bout de champ.

A son cou, trône un collier fait d'une simple cordelette en cuir et de 6 pierres polies, contrairement à lui. D'aucuns penseraient que cela pourrait représenter des anciens amis, il n'en est rien et ce nombre était comme un porte-bonheur qui n'avait jamais fonctionné sur lui.

A ses bras, de multiples tatouages ésotériques ont été créés par Varun, chargés de magie ils lui permettaient de mieux manipuler ses pouvoirs et de contrôler sa nature de marcheur. Le garçon portait également une arme à la ceinture, offerte par Tezca, ainsi qu'une bourse qu'il savait rempli d'autre chose que des pierres que quand il rencontra Quetza.

Ses yeux gris pâles reflétaient une nature étrangère à ce qu'il était, quand bien même personne ne se serait arrêté à ses yeux, plus proche de l'être nuisant et grouillant que d'un véritable homme, on préférait ne pas regarder le garçon.


Description mentale

Sa fierté au diapason de son apparence lui conféraient une attitude arrogante née d'un complexe d'infériorité très marqué. Le garçon, pourtant, avait une sincérité qui faisait défaut à tous les membres de son entourage, il se mentait à lui-même mais personne ne pouvait nier que c'était un mensonge.

Le Rat se sentait lâche et couard, compensait ces deux traits par une inconscience excessive du danger, courant dans sa direction quitte à y perdre la vie. En cela, il était de bon de se trouver dans son équipe et seul Serf lui fera cette remarque, sauf à table où celui qui avait manqué dévorait tout ce qui pouvait traîner.

Vivant mal d'être ignoré, le Rat avait besoin de beaucoup d'attention, se satisfaisant bien d'une attention négative, préférant les coups à l'indifférence.

Le manque d'amour au cours de sa vie le poussera à s'accrocher à n'importe quelle figure pour laquelle il éprouvera la moindre brève de sentiments, à l'excès comme tout ce qu'il vivait, quitte à s'accrocher à des personnes qui auraient tôt fait de l'enterrer et de le malmener.

Jaloux et envieux, le Rat voulait avoir tout ce que les autres avaient, et s'il l'obtenait, s'en lassait le lendemain. Cette jalousie provenait simplement d'une quête aussi naïve qu'idiote d'un garçon qui était prêt à tout pour obtenir l'appréciation et l'approbation de ses pairs ne récoltait que leur mépris ou, pire, leur indifférence.

Quand il fut poussé dans ses retranchements par des enchaînements d'événements, le Rat s'oublia pour laisser Billy Jean prendre la décision qui lui revenait et enfin s'en aller, loin du vice et de ce monde néfaste.


Histoire

Il rêvait, chaque nuit, qu'il marchait au travers d'un monde différent. Il fuyait quelque chose, l'une des nombreuses choses qui l'effrayaient.

Le Roi, les autres enfants, la violence... Lui-même.

L'odeur des égoûts disparaissait, et il ne voulait plus être un simple rat. On lui faisait rêver qu'il était davantage que cela, là-bas, il avait un nom et un ami. Un véritable, pensait-il alors.

Au réveil, la violence s'immisçait chaque jour dans sa vie et chaque année dans ses pensées. La réponse face aux traitements qu'il subissait, la réponse face à l'injustice, la seule réponse qu'il était capable de donner.

Pouvoir et vouloir s'entremêlaient dans ses pensées, chaque nuit il fuyait, mais le jour venu, le voulait-il seulement encore ? Il savait ce qu'il avait à perdre, rien de bien glorieux ; ce qu'il aurait à gagner pourrait l'être encore moins.

Il n'était personne, il n'était rien, sans nom le Rat ne voyait aucune différence entre lui et les rongeurs qui volaient le blé aux paysans et détruisaient des cultures entières. Porteur de la maladie de l'est, il en était gravement atteint et la transmettait à qui osait le toucher. Heureusement, ils étaient peu nombreux à aimer le Rat pouilleux.

Une nuit, il croqua dans l'un des fruits et le lendemain un masque de paon tendait sa main dans sa direction. Il voulait refuser, mais le pouvait-il vraiment ? Un tien valait bien que deux tu l'auras.

Et c'est ainsi que le Rat devint l'assistant de Quetza, elle l'arracha à sa vie de misère pour le plonger dans les fastes et la richesse, si grandiose que jamais il ne s'y habituera vraiment. La plus petite chambre de l'Assemblée était un manoir aux yeux du rongeur.

Peu à peu se rapprochèrent d'autres personnes de lui, des Serfs, des gens qui auraient dû lui ressembler mais qui différaient sur tous les points. Il se trouva deux noms, pour compenser celui qui lui manquait : Billy Jean.

Espion de Quetza, espion des Serfs, esclave de Colotl, ses chaînes luisaient davantage et sa panse était pleine. Pour autant, aucun être ne fut davantage son ami que le Chien. L'ami n'était pas si imaginaire, à mesure qu'il explorait les dons innés qui étaient siens.

De retour à Proncilia, nul ne l'aurait connu, les tatouages imprégnés de magie de Varun s'agitaient et provoquaient une nouvelle forme d'intolérance. Lui, rejetait les forces armées, les haïssait pour tout ce qu'il jalousait aux autres gens. Une jeune femme lui ressemblait et il s’y accrocha. Il voulait qu’elle l’apprécie, sincèrement, pour ce qu’il était. Enfin, le Rat ne voulait plus être Rat, il voulait être Billy Jean et trouver quelqu’un à comprendre, à chérir. De ces amitiés naissantes et si différentes, naissait l’envie d’apprendre à aimer.

Rejeté, il s’en accommoda sans surprise. Et il devait faire un choix, devenir un véritable Marcheur d’Ether ou demeurer Humain, pour peu qu’un Rat s’associe à l’humanité. Il refusait et trouva ce qui aurait pu être une mère. Il apprit à lire, la magie et à cultiver une personnalité en miroir de celle qui était devenue la Reine du Rat.

Avec le Chien, c’était différent. Il apprenait par son cœur et par son don, plutôt que par des théories et des règles ; et dans les deux cas, son apprentissage était lent.

Peut-être qu’à l’école on l’aurait considéré rapide, mais ni Quetza, ni le Chien, ni les Serfs en appliquaient les codes ou les exigences.

C’est ainsi que Billy Jean se renforçait, tentant de ne pas s’apesantir sur les différences inhérentes, de se dire que cela venait de son vécu. Lors du vol de la Corne, Quetza hors d’elle lui parla.

 

« Écoute-moi bien, Billy Jean. Tu es un rat, tu es né sans nom et ici : tu n’auras jamais ta place. Tu resteras un incapable toute ton existence, soldats et nobles te mépriseront et même les catins pour lesquelles ton cœur balance préfèreront la couche d’un capitaine à la tienne. Si demain un noble demandait sa main, elle accepterait. Et même lorsque tu l’auras emmenée, elle préfèrera le pouvoir à toi. C’est ainsi que ce monde est fait, tu es mal né, et tu vivras avec cela. Là-bas, ils se fichent de ton rang de naissance, de la couleur du joyau qui a orné ton cou avant que nous te l’arrachions. Et nul ne t’aimera jamais à ta juste valeur, car même toi tu préfères l’ignorer. »


Et ces simples mots, il ne les supporta plus.

Il ne supporta ni plus le rejet, ni ce qu’il était. La fracture de sa pensée le poussa à disparaître et à s’enfuir, prêt à rejoindre l’éther pour ne plus jamais avoir à côtoyer l’humanité qui lui avait arraché la sienne, pour peu qu’il en ait eu une.

Ce n’est que la silhouette d’Ennya et de ses histoires à faire hurler les freux qui l’interrompit et qui lui rappela le choix.

 

Où qu’il soit, le Rat n’était plus. Il ne restait que Billy Jean, le nouveau frère du Chien ou des enfants d’Ennya. Et, jamais plus il n’accepterait de se soumettre aux coups de l’humanité.

 

Le Rat

Âge : Disparu à 18 ans

Date de naissance : Jour et mois inconnu 1236

Race : Incertaine

Taille : 178 cm

Situation : Porté disparu le 10 traniria 1254

Campagnes jouées

Histoires liées

Retrouvez ici les personnages aux histoires liées.

Arhena Casadeus

Arhena Casadeus

Ennya Hurlefreux

Ennya Hurlefreux

Quetza

Quetza

Cyrha

Cyrha

Le Roi des Rats

Le Roi des Rats

Serf

Serf

Eléonore

Eléonore

Nils Lius

Nils Lius

Varun Murmil

Varun Murmil

Textes liés

Retrouvez ici les textes impliquant le personnage.

État civil

Artefacts liés

Retrouvez ici les artefacts liés au personnage.

  • Logo-forumactif.png
  • Logo_Discord_2015
bottom of page